Repas des adhérents de l’Île-de-France

Le 13 octobre dernier a eu lieu le repas des adhérents de l’Île-de-France. Exceptionnellement cette année, le déjeuner n’accompagnait pas l’assemblée générale de notre Amicale qui avait eu lieu au printemps à Saint-Malo. >> Trois cents adhérents environ se sont retrouvés au restaurant des Salons Vianey et ont dégusté un menu qui a fait l’unanimité, bien meilleur que l’an passé. À notre grand plaisir, le directeur général de notre Maison, Frédéric Oudéa, nous avait fait de nouveau l’honneur de se joindre à nous pour partager ce repas avec notre président,
Jean-Claude Breugnon et, à cette occasion, il nous a donné des nouvelles de l’Entreprise.
Il était accompagné d’autres personnalités: M. Groven, directeur du Réseau, M. Henry, DRH, M. Échard, président de la Mutuelle, et aussi M. Bellanger, président honoraire de la CFR. Comme chaque année, M. Eddahar, président de l’Amicale des retraités de la Marocaine de Banque, est venu rencontrer ses partenaires français et échanger des idées sur l’évolution de nos associations. > Dans son discours de bienvenue, Jean-Claude Breugnon, après avoir présenté ses invités, a remercié tous les anonymes qui font vivre l’Amicale et a rappelé que nous ne sommes pas isolés, mais faisons partie d’une grande association, la CFR, via l’UFRB, qui s’efforce de faire valoir nos valeurs et nos idées.

évènements & actualités

 

Assemblée Générale 2017
à PARIS le 18 Mai 2017

07/07/2017                
°°° lire la suite

 

Le mot du Président de l'ARSG
01/04/2017                °°° lire la suite

 

 

Assemblées-repas
des délégations régionales

Calendrier 2017
15/05/2017                  °°° lire la suite

 

Nous avons besoin de vous!

 07/03/2017                  °°° lire la suite

 

en 2016 ...

Le mot du Président de l’ARSG
27/12/2016                °°° lire la suite

 

Repas des adhérents
de l’Île-de-France
 
13/10/2016                   °°° lire la suite

> Frédéric Oudéa a insisté sur la “complexification” du monde, tant sur le plan économique que social. La courbe plate des taux, le choc des réglementations et les technologies numériques impliquent que, pour rester compétitif, il est nécessaire de faire des offres de service en temps réel et au moindre coût. La Société Générale y parvient grâce au dynamisme du Réseau et également aux restructurations informatiques. > Puis, M. Groven a souligné la nécessité de cette restructuration, plus simple à faire à l’étranger que sur notre territoire, mais indispensable à la réussite de la Société Générale. > Enfin, M. Échard a présenté un nouveau produit d’assistance proposé par la Mutuelle et destiné à accompagner ses adhérents par des conseils d’experts et des services d’accompagnement dans l’urgence comme dans la durée. >> Le repas s’est terminé vers 15 heures, avec deux chansons et dans un joyeux brouhaha. >> Intervention de Jean-Charles Échard, président de la Mutuelle Société Générale Jean-Charles Échard, président de la Mutuelle Société Générale, a confirmé le dynamisme de la Mutuelle tant au niveau des effectifs et des remboursements versés que des services rendus. Le nombre d’adhérents est en constante hausse avec plus de 2000 personnes supplémentaires pour atteindre 120 000 personnes couvertes; l’effectif des retraités et de leurs conjoints a augmenté de 700 personnes. La Mutuelle effectue des remboursements pour un montant de 60 millions d’euros. Dans le cadre de la dernière réglementation du contrat responsable, de nouvelles garanties ont été mises en place avec toujours à cœur de proposer les meilleures prestations au meilleur prix. Enfin, pour pallier la dégradation des comptes techniques liée à la hausse des prestations, 
une légère majoration des cotisations des régimes facultatifs a été votée à l’assemblée générale de juin dernier. L’augmentation correspond à 2 euros pour les retraités, 3,50 euros pour leur conjoint et 3 euros pour les maintenus. Parallèlement, et afin de permettre au plus grand nombre de maintenir une couverture santé, la réduction de 10 % de la cotisation en cas de revenus modérés est désormais élargie aux conjoints et enfants sur la base des revenus du ménage 2015 avant abattement inférieurs à 17490 euros. La Mutuelle a inclus dans le contrat de chaque adhérent ou de leurs ayants-droit un service d’assistance santé et d’aide aux aidants. Des solutions d’accompagnement sont proposées dès lors que survient un accident corporel, une maladie soudaine, une hospitalisation prévue ou programmée ou lors de la nécessité de prendre en charge une personne dépendante ou en perte d’autonomie. Ces services à domicile sont très variés: • aide ménagère, portage des repas, livraison de course ou de médicaments… • soutien avec la venue d’un proche au domicile ou transfert chez celui-ci, • informations juridiques et conseil social, • bilan de situation avec un ergothérapeute… Notre partenaire, Inter Mutuelles Assistance, est venu ce jour pour vous informer et conseiller. Enfin, pour s’adapter à l’environnement actuel des couvertures santé, la Mutuelle réfléchit à proposer à ses adhérents une offre dépendance et des garanties surcomplémentaires.